Eradiquer la menace terroriste au Nigéria par la coopération régionale: nécessité et moyens d’actions

nigeria-dc-protestLa présente note d’analyse s’intéresse aux initiatives nationales et régionales de lutte contre le terrorisme au Nigéria.  Elle établit le constat selon lequel la menace terroriste incarnée par la secte Boko Haram résulte de défaillances dans la gestion par l’Etat d’une secte religieuse ayant un fort ancrage local. La secte Boko Haram est analysée comme un mouvement religieux dont les actions se sont radicalisées au fil des années en réponse aux prises de position et de décision des dirigeants locaux et fédéraux nigérians. L’internationalisation de ses attaques en Afrique de l’Ouest et du Centre justifie la détermination des États de ces sous-régions à mener des actions concertées en vue d’aboutir à son éradication.  L'auteur analyse ensuite comment « la responsabilité de protéger » pourrait fonder l’organisation de l’action défensive et offensive régionale contre Boko Haram. Lisez l'intégralité de ce Policy Brief.

 

Wilfrid Ahouansou

Auteur: Wilfrid Ahouansou

Doctorant à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques (FADESP) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), Wilfrid AHOUANSOU effectue ses recherches sur le thème : « Les Etats fragiles en Afrique et les organisations internationales ». Membre du bureau du Réseau panafricain pour la sécurité internationale et le maintien de la paix en Afrique (RéSIMPA) et de la Clinique Juridique des Droits de l’Homme de la FADESP, Wilfrid est également Attaché à la Coopération Internationale au Rectorat de l’UAC.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'