L’impact de la société civile sur le développement : l’exemple du Cameroun

De nombreux pays africains ont eu des difficultés à atteindre leurs Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). L’amélioration de la gestion de l’aide internationale, passant par une participation accrue de la société civile, était alors au cœur des débats.

Alors que les gouvernements du monde entier se sont engagés à atteindre les nouveaux Objectifs du Développement Durable avant 2030, la société civile pourrait jouer un rôle décisif dans leur réussite. L’ampleur de ce rôle et ses conditions d’effectivité sont analysées dans cette étude qui aboutit sur des recommandations concrètes en matière de politiques publiques. Lisez l’intégralité de ce Policy Brief.

Auteur: Christelle Cazabat

Christelle Cazabat est analyste de recherches au Bureau du Rapport sur le développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement, où elle étudie principalement les relations entre le développement, la société civile et la participation citoyenne. Elle a précédemment travaillé pour l’Organisation Mondiale de la Santé à Genève et au Caire, pour le Fonds des Nations Unies pour la Population au Cameroun et les Ambassades de France au Cameroun et en République Dominicaine. Elle est docteur de l’Université de la Sorbonne (Paris, France) où elle a soutenu une thèse sur le rôle de la société civile camerounaise dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ses recherches ont notamment été publiées dans Mondes en développement, les Cahiers REALISME et le European Journal of Sustainable Development.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *