Chinua Achebe : Le monde s’effondre

Chinua ACHEBE est sûrement l’un des plus grands écrivains africains encore en vie. Un précurseur. Son roman « Le monde s’effondre » est né d’un sentiment de révolte et d’un désir d’apporter un témoignage afrocentré sur une Afrique pré coloniale et sur le choc des premières rencontres avec l’Occident. Il s'agit encore aujourd’hui du roman africain le plus vendu dans le monde. Cette oeuvre a fêté ses cinquante ans en 2008.

L'auteur suit les traces d’Okonkwo, guerrier et grand agriculteur qui projette de redorer le blason de sa famille terni par un père assisté et paresseux. Le cadre de l'histoire est celui d’un clan ibo, groupe de population du Sud-est du Nigeria dans le contexte d'une Afrique pré coloniale. Chinua ACHEBE brosse donc le portrait d’un homme rude, complexé, ambitieux qui veut s’accomplir et devenir une figure de son clan. Dans une écriture que la traduction de l’anglais de Michel Ligny semble nous révéler très sobre, le romancier narre cette ascension progressive, son apogée puis l’exclusion inattendue du clan. La force de ce roman réside dans la description très rigoureuse qu’il fait des fondements structurels de cette communauté. Les croyances, les rites initiatiques, les cérémonies funéraires, nuptiales, liées à la production agricole ou à la justice, les valeurs collectives, les relations avec les autres clans, les sacrifices humains sont tous relatés avec objectivité et lucidité. Sans complaisance, sans auto-flagellation. Le personnage d’Okonkwo contraint à l’exil avec toute sa famille (dont trois épouses) suite à une transgression grave du code du groupe est amené à prendre du recul, à observer l’hospitalité de son clan maternel et de percevoir les premiers échos de l’arrivée de l’européen en terre ibo. Contact fait d’incompréhension et de premiers heurts violents.

Le monde s’effondre. L’écrivain décrit dans un second temps avec érudition le choc des civilisations matérialisé par l’arrivée des premiers missionnaires chrétiens, la portée de leur message évangélique, les dérapages liés à la collusion de certains missionnaires avec le pouvoir administratif colonial et les sociétés traditionnelles dont l’unité spirituelle est brisée par l‘émergence de la communauté chrétienne naissante, mais également la remise en cause de certaines pratiques comme l’infanticide des jumeaux. Une tentative de dialogue est amorcée mais, malheureusement, elle ne sera pas pérenne. Le reste est une histoire d’orgueil, de peur, de haine et d’ignorance.

J’ai rarement lu un ouvrage dont l’auteur avait une aussi bonne connaissance de la doctrine chrétienne et des croyances traditionnelles africaines.Un texte complet qui reste d'une extrême actualité. Chinua ACHEBE a reçu en 2007 le MAN BOOKER INTERNATIONAL PRIZE, pour l’ensemble de son œuvre qui récompense les grands auteurs de langue anglaise. Il succède à Ismaïl KADARE.

Lareus Gangoueus

Things fall apart (Le monde s'effondre) de Chinua ACHEBE

1ère parution 1958
Traduction de l'anglais, Michel Ligny
Présence Africaine

 

Lareus GANGOUEUS

Auteur: Lareus GANGOUEUS

Titulaire d'un Master Recherche en Mécanique des Matériaux (Université Montpellier II, 2000) et d'un MBA en Marketing et Commerce sur Internet (promotion part-time 2014-2015, ILV Paris), Lareus est actuellement consultant MOA sur des projets informatiques. Il anime depuis 2007 le blog littéraire Chez Gangoueus et il initie et anime des émissions littéraires sur Sud Plateau TV : Les lectures de Gangoueus et 5 questions idéales à un écrivain. Il observe avec intérêt les opportunités qu'offrent le web pour la diffusion de la culture africaine.

Partager cet article sur :

5 commentaires

  1.  je vs plus de document sur  les oevres de chinua achebe SVP

    Répondre
  2. Merci Gangoueus pour ce bel article sur L'OEUVRE qui a marqué à jamais ma vie. Elle était au programme au Lycée et à la fin de la lecture, tous les élèves de la classe étaient envahis par un sentiment de révolte. Le tout pour la jeunesse africaine qui lit cet ouvrage est de transformer la révolte qu'elle ressent en moteur de développement pour le continent…!

    Répondre
  3. Bonjour Stéphane, pour ton information, ce roman est de nouveau disponible en français sous le titre Tout s'effondre (Actes Sud). Je suis toujours surpris par le sentiment de révolte que procure ce livre là où je vois une introspection et une réflexion sur nos valeurs…

    Répondre
  4. cette histoire est vraiment tres touchante je lai deja lu et je la relire tout simplement jadore ce roman.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *