Comment évaluer le caractère inclusif de la croissance en Afrique ?

illustration_inclusive_growthAu cours des dernières années, la croissance économique s’est accélérée en Afrique. Elle suscite cependant des interrogations quant à sa capacité à profiter à tous, c’est-à-dire d’être inclusive. Comment évaluer le caractère inclusif de la croissance ? Quels sont les déterminants de cette inclusivité ? C’est à ces questions que tente de répondre l’étude menée par le Think-Tank L’Afrique des Idées sur la croissance inclusive en Afrique. Les premiers résultats ont été présentés à la Conférence de l'Université des Nations Unies à Helsinki en Septembre 2013 et à la Conférence Annuelle de la Banque Mondiale sur l'Afrique à Paris en juin 2014. Télécharger le résumé analytique en cliquant sur le lien suivant: Etude Croissance Inclusive_Résumé Analytique_ADI. Une version Working Paper a été publiée par le World Institute of Delevelopment Economics Research de l'Université des Nations Unies (UNU-WIDER).

Conseiller Scientifique:

Denis Cogneau, Chercheur Associé à PSE-Ecole d'Economie de Paris

Equipe de recherche:

Georges Vivien HOUNGBONON, PhD Candidate, Paris School of Economics

Arthur Bauer, Graduate Student, Harvard Kennedy School of Government

Tite Yokossi, PhD Candidate, Massachussets Institute of Technology

Nathalie Ferrière, PhD Candidate, Paris School of Economics

Abdoulaye Ndiaye, PhD Candidate, Northwestern University

Clara Champagne, ENSAE-Paristech

Hedi Brahimi, Paris School of Economics

Jeanne Avril, ENSAE-Paristech 

Georges-Vivien HOUNGBONON

Auteur: Georges-Vivien HOUNGBONON

D’origine Béninoise, il s’intéresse à l’économie, les mathématiques et la philosophie. Il est Ingénieur Statisticien, diplômé d’un Master en politiques publiques et développement et docteur en économie industrielle de la Paris School of Economics. En rejoignant l’Afrique des Idées, il souhaite contribuer à la réflexion sur la réduction de la pauvreté et des inégalités en Afrique.

Partager cet article sur :

5 commentaires

  1. Bon courage pour vos initiatives Georges.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'